(Texte) Mes Habits de Peau

par Mā  -  30 Juin 2013, 17:17  -  #Textes

Installation: "Mes Habits de Peau" (07/08/13) © Mā Thévenin

Installation: "Mes Habits de Peau" (07/08/13) © Mā Thévenin

 

       Oursins, Méduses, Cténaires :

Jeux-thèmes… moi non plus. Diverses Variations sur le m.aime/t.aime
 
Fantasme (définition) :
1.      Vision illusoire, produite par une lésion du sens optique ou par un trouble des facultés mentales.
 
     … Dans un rêve abyssal et sous-marin, je contemplai des formes de vie étranges, aux multiples reflets dans le miroir de ma conscience…
     Parmi les formes qui s’offraient à moi, trois existences s’esquissèrent, aux matières, couleurs et contours aussi différents que l’imagination puisse les concevoir.
     La première forme-oursin, sombre, dense, ramassée sur elle-même et hérissée de piquants, affirmait par sa structure défensive une absolue distinction entre intériorité et extériorité, posait clairement la limite d’un territoire intime et imprenable…
     La seconde, forme-méduse, était lumineuse et transparente. Simple voile diaphane, son corps translucide ondulait, flottant délicatement dans la mer amniotique… Sans squelette ni structure, presque sans limites, sans secret ni carapace, elle réalisait un rêve de fusion absolue, en osmose parfaite avec la Grande Mer…
     Enfin, je vis apparaitre un être étrange et surnaturel, parcouru de lumières multicolores et iridescentes : la forme-cténaire… Des myriades de petits cils, disposés en fines bandelettes le long de son corps gélatineux et translucide, battaient en rythme, créant des vaguelettes de couleurs chatoyantes. Sa forme évanescente dérivait dans d’obscurs abysses, porteuse de lumière, transparente et fragile, si fragile que le moindre contact pouvait la déchirer …
 
Parmi tant d’êtres au monde 
Ce matin
J’ai revêtu Mes Habits de Peau.
Mā Thévenin
1.       Cténaire : Organisme marin, hermaphrodite, prédateur le plus souvent planctonique, ressemblant à la méduse. La bioluminescence et la diffraction sont ses armes et ses outils de survie : elles lui servent pour le camouflage,  l’attraction, la répulsion, la communication avec ses congénères…
2.       La bioluminescence est la production et l'émission de lumière par un organisme vivant résultant d'une réaction chimique au cours de laquelle l'énergie chimique est convertie en énergie lumineuse.
3.       La diffraction s’observe avec la lumière, mais également avec le son, les vagues, les neutrons. Elle est une signature de la nature ondulatoire d'un phénomène.
_________________________________________________________________________
Photos de la performance +installation à Mourèze du 07/08/2013 : http://ma.thevenin.over-blog.com/album-2185230.html
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jean-luc 09/12/2017 19:15

Le monde du rêve, du commencement à la fin des temps,
porte l'empreinte de la déesse qui l'a conçu pour le plus grand bien de tous.
De pluies d'étoiles en myriades d'ADN, nous sommes tous le même.
Ubuntu disait la voix dans leurs coeurs
mais leurs têtes ne l'entendaient plus depuis l'ère des mushgirs rugissants
Les septs soeurs dansent sous la voûte céleste
pour le pardon, sans quoi l'exil sera éternel aux âmes sans mémoire...