(Texte) Mémoires du corps poussières d’étoiles…

par Mā  -  27 Juillet 2011, 11:12  -  #Textes

(Texte) Mémoires du corps poussières d’étoiles…

« Le corps est pour l’âme son espace natal et la matrice de tout autre espace »

Maurice Merleau-Ponty

"L'astrophysique nous a appris que nous sommes faits de cendres d'étoiles"

Thibault Damour, Professeur de physique théorique à l'IHES

 

 

   Condition de l’être-là, point de passage de toutes nos expériences, le corps est ce qui nous articule au monde et à autrui. A la fois sentant et senti, voyant et vu, percevant et perçu, le corps humain fait partie de « la chair du monde ». Au travers de ses différentes transformations, il reste le support de notre sentiment d’identité, le premier instrument de notre perception et aussi de présentation de nous-mêmes.

 

    Aborder le corps, c’est réintégrer en l’homme sa part matérielle, animale, terrestre, son inscription et son appartenance à un biotope localisé, et en même temps à travers lui à des structures astrophysiques constituées de planètes, d’étoiles et de galaxies...

 

   Notre corps est composé d’atomes qui se sont formés il y a  des milliards d’années et appartiennent à l’univers, à ses cycles de transformations permanentes.

 

   Tenter d’approcher le corps, dans sa dimension particulière et spécifique, c’est percevoir cette enveloppe qui nous limite, nous sépare des autres, mais aussi qui nous relie et nous immerge dans le cosmos.

 

   Structures éphémères, fragiles édifices, centres de présence, nos corps marchent en équilibre  sur le fil du présent…

Mā Thévenin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :