Installation - Bruissement d'aile (8/08/2012)

5 Octobre 2012, 17:25  -  #Installations

Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"
Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"

Cirque de Mourèze le 8/08/2012 Sentier Artistique du Festival de Mourèze, Thème imposé : "Musique"

 "Entre deux pas sur le chemin, dans le souffle chaud des pierres endormies

Suspendu au temps

J’attends. …

Passe un Ange …

C’est la petite musique du silence, la longue et lente respiration de la terre :

Aller puis revenir, osciller, mourir.

Tout recommencer…."

Mā Thévenin

         C’est ici la notion de fragilité qui est en jeu, ce point d’équilibre à l’instant T, ce qui n’était pas là avant et ne sera plus là après… Il s’agit bien sûr du temps qui passe, mais aussi des limites entre l’intériorité et l’extériorité : cette petite musique que j’entends, aux confins de l’audible, est-ce un écho de mon imagination ou une réalité objective ? Puis-je faire l’expérience de la vérité du monde au-delà de ma propre subjectivité ? Comment « être là », au centre de mon univers, ouvert à mes sensations et mes perceptions propres, et en même temps garder le contact avec les autres, chaque individu constituant un centre de perception et un univers de représentation unique?

      L’installation est composée d’une série de cairns (amas de pierres plus ou moins précaire) disposés en cercle, reliés les uns aux autres par un fil de de soie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :